Skip to main content

Marc Garneau, député

Search marcgarneau.liberal.ca

La marine canadienne a trouvé des matériaux pour un de ses bateaux sur Internet

Posted on 21 mai 2015 | No Comments

Publié par La Presse Canadienne le lundi 18 mai 2015 à 14h58. Modifié par 98,5 Sports à 16h08.

OTTAWA – La Marine royale canadienne a dû fouiller sur Internet, notamment sur le site eBay, pour trouver les matériaux nécessaires pour réparer l’un de ses navires de ravitaillement, selon des documents internes du gouvernement obtenus par La Presse Canadienne.

Les techniciens de la Marine tentaient ainsi de maintenir en vie le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Preserver, vieux de 45 ans, dont plusieurs parties étaient abîmées «au-delà des limites acceptables» par la corrosion.

Le ministère de la Défense nationale avait indiqué l’année dernière que le NCSM Preserver et le NCSM Protecteur — qui ont été la cible d’incendies — allaient être retirés de la mer avant même que les nouveaux bateaux soient inaugurés. Or, selon cette note interne, il aurait été difficile d’opérer le bateau même avant l’échéance prévue dans 18 mois en date du 9 mai 2014.

Les employés, dont la frustration est perceptible dans les documents, se désolaient que les navires tombaient en ruines. Ils disent avoir passé «trop de temps» à chercher des matériaux sur Internet parce que leur manufacturier habituel ne les fabriquait plus depuis longtemps. Certains produits ont donc été achetés sur le site d’enchères eBay.

La Marine royale canadienne avait prévu remplacer les navires beaucoup plus tôt, mais le gouvernement Harper avait reculé sur sa décision en 2008 car les soumissions étaient beaucoup trop onéreuses. Même avec le nouveau programme, il faudra attendre encore huit ans pour que les nouveaux bateaux soient fonctionnels.

Le NCSM Protecteur a été déclassé récemment et une cérémonie devrait être annoncée prochainement pour faire de même pour le Preserver.

Selon d’autres documents fournis par le Parti libéral du Canada, le retrait prochain des NCSM Iroquois créera un vide encore plus grand dans la flotte de navires militaires canadiens.

Le député libéral et ancien officier de la marine Marc Garneau, croit que la situation navale est désastreuse malgré l’investissement de plusieurs milliers de dollars dans les frégates de Halifax.

M. Garneau a expliqué que ce manque de ressources forcerait les navires à travailler individuellement parce qu’ils ne pourraient plus travailler en équipe et ils devraient ainsi dépendre de la flotte des pays étrangers.

Le député a ajouté que les conservateurs avaient fait preuve d’électoralisme en annulant l’appel d’offres en 2008 à la veille des élections générales.

La porte-parole du ministre de la Défense Jason Kenney a assuré que la marine serait apte à accomplir toutes ses opérations au pays et à l’extérieur. Lauren Armstrong a soutenu que les libéraux étaient en bien mauvaise position pour critiquer le ministre puisque leur gouvernement, dans les années 1990, ne s’était pas procuré «un seul (nouvel) équipement militaire»

Lien: http://www.985fm.ca/national/nouvelles/la-marine-canadienne-a-trouve-des-materiaux-pour-u-717506.html

La position du Parti libéral sur le projet de loi C-51

Posted on 15 mai 2015 | No Comments

Je tiens à remercier tous ceux qui ont pris le temps de m’écrire à propos du projet de loi C‑51 (la Loi antiterroriste) présenté par le gouvernement.

Les Canadiennes et les Canadiens comprennent qu’il doit toujours y avoir un équilibre entre notre sécurité collective et les droits et libertés qui nous tiennent à coeur. Pour moi, la Charte des droits et libertés est au centre de l’idéal que défendent les libéraux.

Le Parti libéral du Canada a voté en faveur du projet de loi C-51 parce qu’il prévoit des mesures importantes qui assureront la sécurité des Canadiennes et des Canadiens. Nous saluons les mesures de ce projet parce qu’elles permettent (1) d’abaisser le seuil des arrestations préventives pour que les forces policières puissent poursuivre leurs efforts de répression des activités terroristes, (2) de mieux exploiter la liste d’interdiction de vol pour empêcher les terroristes potentiels de quitter le pays, et (3) de développer et de mieux coordonner le partage de l’information entre les ministères fédéraux et les organismes concernés par les questions de sécurité.

Les libertés individuelles que nous chérissons en tant que Canadiens ne peuvent pas exister sans la sécurité collective. Ce principe a été appuyé par la grande majorité des témoins ayant comparu devant le Comité de la sécurité publique de la Chambre des communes, ainsi que par quatre anciens premiers ministres, qui, même s’ils ont exprimé des inquiétudes à l’égard des libertés civiles, ont aussi reconnu l’importance de prévoir des mesures de sécurité supplémentaires.

Depuis le début, les libéraux ont exprimé des réserves sur le projet de loi C-51 au sujet de la reddition de comptes et de la surveillance. C’est pourquoi notre appui pour cette mesure législative va de pair avec l’engagement qu’un gouvernement libéral instaurerait des garanties visant à assurer que les pouvoirs octroyés en vertu de cette loi ne sont pas utilisés de façon abusive..

Après l’étude en comité de C-51, le gouvernement a soumis les amendements suivants qui répondent aux réserves du Parti libéral du Canada :

  • Supprimer le mot « licites », avant « défense d’une cause / manifestations » pour que les formes légitimes de manifestation ne soient pas couvertes par le projet de loi;
  • Limiter la communication d’information entre organisations en réduisant la portée de l’expression « à toute personne […] à toute fin » à 17 ministères et agences pertinents, ce qui restreint la possibilité d’abus; et
  • Limiter et clarifier les pouvoirs d’intervention du ministre auprès des lignes aériennes canadiennes.

En outre, à cause des pressions publiques et politiques de la part du Parti libéral du Canada, le gouvernement a précisé dans la loi que le SCRS n’est pas un organisme de police et qu’il n’a aucun pouvoir d’arrestation. Nous avons contribué à ce changement.

Ces amendements étaient nécessaires, mais il faut en faire davantage. Le gouvernement conservateur a refusé de mettre en place un organe de surveillance des services de sécurité nationale et d’apporter d’autres changements indispensables.. Le Parti libéral du Canada s’engage à présenter les amendements suivants dans sa plate-forme lors des prochaines élections fédérales :

  • Préciser et clarifier l’étendue des nouveaux pouvoirs que nous jugeons excessive;
  • Instaurer une surveillance parlementaire en formant un organisme national de surveillance de la sécurité constitué de parlementaires, à l’instar de chacun des partenaires du Canada au sein de l’alliance du Groupe des cinq (les États-Unis, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande et l’Australie); et
  • Exiger un examen obligatoire du projet de loi C-51, dans son intégrité, après trois ans.

Nous sommes aussi préoccupés par le fait que le NPD a refusé d’admettre que le projet de loi C-51 prévoit des mesures qui sont essentielles à la protection des Canadiennes et des Canadiens. Tout en déclarant qu’il abrogerait cette loi, le NPD n’a pas donné aux Canadiens de détails sur les mesures qu’il compte présenter pour améliorer et renforcer la sécurité.

Les libéraux savent aussi que la réponse du Canada au terrorisme devrait aller au-delà d’une mesure législative; elle doit inclure un plan solide de prévention de la radicalisation avant que celle-ci ne devienne ancrée. Cela signifie que nos bureaux de renseignements doivent être dotés des ressources nécessaires afin de pouvoir mener à bien ces nouvelles tâches qui leur sont attribuées.

Encore une fois, je tiens à remercier tous ceux qui ont pris le temps de me faire part de leurs opinions. C’est en dialoguant avec des Canadiens comme vous que nous pouvons continuer de veiller à ce que les politiques que nous appuyons et créons soient à l’image des valeurs et des besoins de l’ensemble de la population canadienne.

Marc Garneau

Période des Questions – Harcèlement sexuel dans les Forces armées

Posted on 13 mai 2015 | No Comments

 

 

 

M. Marc Garneau (Westmount—Ville-Marie, Lib.): Monsieur le Président, dans son examen du harcèlement sexuel dans les Forces armées, Mme Deschamps a formulé 10 recommandations pour remédier à ces graves problèmes. Cependant, nous venons d’apprendre que le général Lawson a donné des ordres explicites en février, rejetant d’importantes recommandations du rapport avant même qu’il soit publié, et le ministre de la Défense nationale est resté totalement silencieux. Pourquoi le ministre n’a-t-il pas ordonné au général Lawson d’annuler sa directive et de mettre en oeuvre les 10 recommandations dans leur totalité?

Marc Garneau et Carolyn Bennett invitent les parlementaires au visionnement du film « Highway of Tears »

Posted on 13 mai 2015 | No Comments

Le 12 mai 2015, Ottawa – Marc Garneau, député de Westmount—Ville-Marie, et Carolyn Bennett, députée de St. Paul’s et porte-parole libérale en matière d’affaires autochtones, ont organisé le visionnement […]

Lire la suite

Marc Garneau rencontre des anciens combattants à la Légion royale canadienne

Posted on 12 mai 2015 | No Comments

Le 8 mai 2015, Montréal – Marc Garneau a été invité à rencontrer des anciens combattants à la filiale 106 de la Légion royale canadienne, à Notre-Dame-de-Grâce. […]

Lire la suite

Marc Garneau discute des « Techniques de survie scientifique » (Survival skills for Scientists) à l’Université McGill

Posted on 11 mai 2015 | No Comments

Le 8 mai 2015, Montréal – Marc Garneau était invité à parler devant des étudiants diplômés, des boursiers de recherches postdoctorales et des membres du corps enseignant des […]

Lire la suite

Marc Garneau rencontre des membres de la communauté italienne dans NDG afin de discuter d’équité pour la classe moyenne

Posted on 10 mai 2015 | No Comments

Le vendredi 8 mai 2015, Centre communautaire Saint‑Raymond, chemin Upper Lachine, NDG – Marc Garneau rencontre des membres de la communauté italienne de NDG et de Westmount afin de […]

Lire la suite

Marc Garneau prend part au petit-déjeuner annuel de crêpes de la Ligue des Canadiennes d’origine jamaïcaine

Posted on 5 mai 2015 | No Comments

Le samedi 2 mai 2015 – Montréal – Marc Garneau était invité au petit-déjeuner annuel de crêpes de la Ligue des Canadiennes d’origine jamaïcaine. Cet événement […]

Lire la suite

Marc Garneau réclame la tenue d’un débat parlementaire sur l’aide médicale à mourir lors d’une conférence des Aînés Action Québec

Posted on 4 mai 2015 | No Comments

  Le 27 avril 2015, Montréal — Marc Garneau était l’un des principaux conférenciers à la conférence des Aînés Action Québec portant sur le projet de loi 52 sur les […]

Lire la suite

Période des Questions – Évacuation après le séisme au Népal

Posted on 29 avril 2015 | No Comments

  M. Marc Garneau (Westmount—Ville-Marie, Lib.): Monsieur le Président, de nombreux Canadiens sont coincés au Népal où ils sont exposés à des risques considérables. Denis Prud’homme, […]

Lire la suite